Category Archives: ACTUALITES

Natchatiramîne et la Journée Internationale des Droits de l’Enfant

Natchatiramîne et la Journée Internationale des Droits de l’Enfant
La JIDE (Journée Internationale des Droits de l’Enfant)  se tiendra le dimanche 20 octobre prochain à Peynier.
 
Natchatiramine y tiendra un stand pour faire connaitre ses actions et informer les enfants des conditions de vie de certains autres sur les terres indiennes et malgaches…
Plus d’informations ici : Dossier-CiteCAP-JIDE-2019_light
Venez nous rencontrer !

La réunion annuelle Natchatiramîne 2019

La réunion annuelle Natchatiramîne 2019

C’est sur ce lieu splendide du centre culturel de Châteauvert que, ce 29 septembre, Natchatiramîne accueilli près de 60 marraines, parrains, partenaires de l’association pour sa Réunion Annuelle 2019.

La présidente Annie GASSE a ouvert la séance par la présentation de la Vision de Natchatiramîne et les actions ayant marqué ces douze derniers mois.

Puis plusieurs acteurs majeurs de l’association ont exposé les bilans des missions Inde et Madagascar 2019, les différentes actions menées depuis la France au profit des filleuls, ainsi que l’actualité des partenariats associatifs, scolaires et privés.

Formations à la prévention du suicide animées lors de la mission Inde
Rencontre entre Natchatiramîne et l’association For Madagascar Development

Les projets à venir ont également été abordés : Danse des continents V, le 9 novembre prochain, poursuite du partenariat avec les associations Aviations Sans Frontières et La Ribambelle, récolte de lait maternisé 2020…

Après un déjeuner façon auberge espagnole, riche en échanges et en partages, une trentaine de volontaires s’est réunie pour une présentation des besoins en bénévolat pour la préparation de l’événement de la Danse des continents.

Nous remercions toutes les personnes présentes pour leur bonne humeur, leur sens du partage et leur solidarité aux actions de l’association.

La « famille » Natcha !

Raconter l’Inde… Par une jeune missionnée de Natchatiramîne

Raconter l’Inde… Par une jeune missionnée de Natchatiramîne
Il est de ces expériences que seuls ceux qui les ont vécues peuvent raconter.
 
Comme chaque année, Natchatiramîne emmène de jeunes étudiants français en mission humanitaire, au plus près des enfants soutenus par l’association.
 
Nous tenions à vous partager ce témoignage poignant rédigé et narré par Agnès, une de nos missionnées de l’été 2019 en Inde, lors de la Réunion Annuelle de septembre dernier.
 
______________________________________________________________________________
 
Raconter l’Inde.
 
Quand Annie nous a demandé de vous dire quelques mots sur notre voyage, mille images me sont revenues en tête et je me suis interrogée sur la manière dont j’allais bien pouvoir les trier pour vous transmettre quelque chose de cette expérience hors du commun.
Et hors du temps. Je me suis dit que les mots auraient du mal à raconter un voyage vécu à cœur ouvert.
L’inde, ça a été, pour moi, des émotions, d’abord. Et la sensation d’être portée par des inconnus qui ont fait preuve d’une bienveillance comme on n’en connait peu ici. Une générosité qui n’attend rien en retour. Mais ces émotions seraient bien difficiles à vous transmettre. Je vous conseille plutôt d’aller découvrir ce pays fantastique et rempli de paradoxes incroyables. Ce pays aux mille couleurs.
Ce que je pourrais plutôt vous transmettre, ce sont les rencontres. Car l’Inde, ça a été beaucoup de partage, aussi. Et des échanges avec des personnes d’une culture bien éloignée de la notre, mais qui rappelle ce qu’il y a de plus magique dans la nature humaine, cette profonde humanité qui nous relie les uns aux autres. L’amour.
L’inde, ça a été du partage et de la joie, auprès d’enfants avec lesquels nous n’avions que peu de mots en commun. Mais justement, ça nous a permis de faire l’expérience de l’au-delà des mots, au-delà de la parole : qu’est-ce qu’il reste dans la relation quand on ne peut pas se comprendre à travers la langue ? Avec les filles, il y a eu la danse, le dessin. Avec les garçons le ballon, le volley et ce jeu du « tchapa » qui nous a donné l’impression d’entrer dans leur monde. Ces enfants nous ont ouvert les portes de leur vie à travers le jeu. Ces enfants nous ont appelé « amis » alors même qu’on venait de l’autre bout du monde et qu’on ne se parlait pas énormément, qu’on avait une couleur de peau différente aussi. Il y a eu les photos, également, qui nous on réunis. Et l’envie de remplir ces moments de joie, l’envie de donner à ces journées passées ensemble un air de vacances. Un air d’exception.
J’aimerais être capable de retranscrire combien ils sont venus, chacun, marquer ma vie par leur manière d’appréhender le monde et les événements.
J’aimerais raconter comment l’air angélique d’Ambarasi, par exemple, me revient souvent en mémoire pour mettre de la légèreté dans mon quotidien, comment la bienveillance et l’humour de Harish sont pour moi un exemple de bonté, comment la vivacité d’Arshena et le sourire de Martins m’ont montré qu’appréhender le monde avec leur regard était la meilleure manière d’être heureux.
J’aimerais savoir raconter aussi comment Barath m’a touchée. Et tellement d’autres… Mais cet amour ne s’explique pas. Il se ressent. C’est leur présence entière et sans retenue qui me restera en tête. Et les mots sont tous trop faibles pour la retranscrire.
 
Alors je préfère ne pas essayer et vous lire plutôt les derniers mots que j’ai écrit en Inde. Ceux qui ont clôturé mon voyage. J’étais à l’aéroport et je pensais à tout ce qui s’était passé pendant les trois semaines de séjour :
Les étoiles d’Inde. C’est des bateaux qui s’alignent sur la ligne d’horizon et viennent remplacer les perles du ciel. C’est des pêcheurs qui partent en pleine nuit. Le ciel est chargé et noir, mais les étoiles d’Inde, c’est des anges éparpillés sur ta route et qui te guident sans rien attendre d’autre que la joie de t’avoir rencontré un moment. Ce sont des questions un peu basiques qui viennent témoigner d’un intérêt pour toi et ta culture. Les étoiles d’Inde, ce sont des rires. Et parfois du silence partagé. Les étoiles d’Inde c’est des sourires marqués sur des visages cachant des histoires souvent terribles. Ce sont des cœurs immenses, ouverts pour les autres alors qu’ils n’ont rien de plus que l’amour à offrir. C’est du bonheur fait d’un regard porté sur l’océan.
Les étoiles d’Inde, c’est regarder le monde avec un cœur d’enfant.
Et pour terminer je dirais que cette équipe qu’on formait pour venir en aide à ses enfants ressemblait un peu à une famille rassemblée à l’autre bout du monde.
Agnès, septembre 2019
 
 
 

DANSE DES CONTINENTS 2019

DANSE DES CONTINENTS 2019

Pour sa cinquième édition, La Danse des Continents revient, le 9 Novembre à 20H30 à l’amphithéâtre de la Verrière à Aix en Provence, avec un nouveau programme de grande qualité, au profit d’ambitions humanitaires toujours aussi affirmées et concrétisées par Natchatiramîne.

Au cours d’une unique soirée, ode au métissage des cultures, ce spectacle de danse, chants et musiques du Monde explore cette année les liens entre Europe et Amérique Latine grâce à des multiples artistes de grand talent : Maria Perez (Flmenco), Andrea Caparros et Emile Mélenchon (Guitare et chants brésiliens), Sonia Blanco (Danse contemporaine),  Gaïa’Z Onda (Batucada, 20 musiciens) et Dominique Veyrier (Comédien et auteur de théâtre ) . 

Restauration à des prix raisonnables vous sera proposée sur place . 

Pour réserver dès à présent, Cliquez  sur le lien suivant et laissez-vous guider:

Réservation en ligne 

Natchatiramîne était à l’Assogora 2019 !

Natchatiramîne était à l’Assogora 2019 !

C’est par une belle journée ensoleillée (« été indien »… Quoi de plus approprié pour notre association) que les membres et amis bénévoles de Natchatiramîne ont échangé sur les actions de l’association auprès des visiteurs de la journée des associations 2019 à Aix-en-Provence.

        

Les moments de partage furent nombreux, tant sur notre ambition d’accompagner les enfants en difficulté d’Inde et de Madagascar au plus loin dans leurs études, que sur les projets menés en France. Parmi ces derniers, la Danse des Continents du 9 novembre prochain, spectacle haut en couleurs et en émotions à vocation humanitaire. Les détails vous seront communiqués très prochainement !

  

A très bientôt,

L’équipe de rédaction

 

Invitation à la Conférence AIDER A TRAVERSER LES TEMPETES DANS L’ENFANCE : Apaiser et soigner les traumas des tout petits 22 mai 19h30 Marseille

Invitation à la Conférence AIDER A TRAVERSER LES TEMPETES DANS L’ENFANCE : Apaiser et soigner les traumas des tout petits 22 mai 19h30 Marseille

Une conférence exceptionnelle animée par un thérapeute d’exception Michel SYLVESTRE pour nous aider à comprendre le fonctionnement du cerveau, l’impact des traumas chez les tout petits et le moyen de les adoucir que nous soyons parents, soignants, amis…

Nous sommes heureux de partager avec vous l’écho de la Conférence AIDER A TRAVERSER LES TEMPETES DANS L’ENFANCE : Apaiser et soigner les traumas des tout petits 22 mai 19h30 Marseille.

Lien de réservation : https://www.helloasso.com/…/aider-a-travers-les-tempetes-da…

Date butoir d’inscription : le 15 Mai 2019.

🔝🔝Nouvelle édition de la tombola annuelle au Domaine Le Loup Bleu le 13 avril prochain à 15H 🙂

🔝🔝Nouvelle édition de la tombola annuelle au Domaine Le Loup Bleu le 13 avril prochain à 15H 🙂

La tombola sera d’accompagnée d’une dégustation des nouveaux millésime Blanc et Rosé, autour d’œuvres d’artistes :
Katell Balssa, Photographe
Agathe Fakiri, sculptrice sur papier
Pascale Miche-Ireland, Peintre
Accompagnée d’une spécialité boulangère de Christine Aizier

Au plaisir de nous retrouver dans ce lieu magnifique! 🍷⛰️☀️💚💛🧡

Quand une entreprise privée s’engage sur les actions de notre association

Quand une entreprise privée s’engage sur les actions de notre association

Emilie, bénévole active et membre du Conseil d’Administration de Natchatiramîne, est dans la vie responsable d’une équipe d’ingénieurs au sein de la société LGM. LGM réalise des études techniques pour les grandes industries françaises et internationales.

En 2017, LGM lance SOLIDARITY, projet de mécénat pour les associations dans lesquelles sont impliqués les salariés de la société. Emilie soumet alors un dossier de demande de financement pour les actions menées par Natchatiramîne auprès de nos filleuls.

C’est gagné ! LGM décide de subventionner l’achat de matériel neuf pour la salle de classe informatique de l’école de Koo ainsi que l’accompagnement individuel à la recherche d’emploi proposé à notre filleule Padmini.

Quel bonheur pour nous que de voir ces jeunes enfants préparer leur avenir en apprenant l’utilisation de l’informatique ! Et quelle joie que d’apprendre en fin d’année dernière que notre belle et douce Padmini a trouvé un emploi de professeur en école ! Et ce grâce au coaching rapproché de Sandhiya et bien sûr aux talents et à la volonté de Padmini.

Forts de ces belles expériences, Emilie sollicite à nouveau le soutien de LGM en 2018. Le projet SOLIDARITY alloue à nouveau une subvention à Natchatiramîne ! Une partie est consacrée à la poursuite de l’accompagnement des jeunes diplômés indiens à la recherche d’emploi : une séance de formation a été menée les 16 et 17 mars derniers par notre partenaire Yana Conseils. Le sourire de nos filleuls en dit tout sur cette journée riche d’enseignements !

Le reste de la subvention pourra servir en 2019 à de nouveaux projets en Inde et à Madagascar.

En deux ans, 7 000 €uros auront été versés par LGM en faveur des actions de Natchatiramîne.

Un grand merci à la société LGM et longue vie à SOLIDARITY !

L’élan solidaire des enfants du collège St Joseph d’Aix

L’élan solidaire des enfants du collège St Joseph d’Aix

Les élèves du collège saint Joseph d’Aix en provence se lancent, avec leurs professeurs, dans la récolter de lait maternisé pour les nourrissons malgaches soutenus par Natchatiramine ..

 

Chaque année, à la même époque , les collégiens de l’établissement Saint joseph d’Aix choisissent de soutenir l’action d’une association ..et Natchatiramine a remporté leurs suffrages en 2019..

 

C’est ainsi que deux membres du conseil d’administration de Natcha ont passé une journée complète à présenter chacun à 7 classes différentes notre association et ce projet enthousiasmant qui vise à sauver des vies de petits orphelins à la naissance.

Les débats qui ont suivi dans chaque classe étaient nourris de questions pertinentes : « mais pourquoi vous ne sauvez pas les mères ? » « et pourquoi vous ne leur donnez pas les sous pour construire des hôpitaux ? »

Expliquer le contexte particulier de Madagascar, donner des bribes d’information sur la culture, préciser la portée modeste de nos moyens… le temps a passé très vite..

Mais selon plusieurs professeurs, les enfants ont été particulièrement touchés par l’histoire de l’étoile de mer, qui a donné son nom à Natchatiramine..

 

Avec l’aide de leurs professeurs, ils vont organiser différentes actions : le « bol de riz » , la vente de leurs jouets, livres et des gâteaux qu’ils auront confectionnés pour récolter des pépites en nombre.. Ces dernières seront emportées par l’équipe missionnée à Madagascar (Loubna, Pierre et Annie) pour acheter sur place (évitant ainsi les frais de transport et respectant un tout petit peu mieux notre planète par la même occasion !) : le lait maternisé sera acheté sur place et emporté à Amparafaravola pour les nourrissons orphelins de mère ..

L’équipe aura le plaisir de restituer un mini reportage pour les généreux collecteurs de pépites sur le sol français ..

 

Bravo à tous , petits et grands de cet établissement , qui vont ainsi contribuer à sauver des bébés et à leur permettre de se lancer dans la vie le ventre plein !

 

« Votre intervention a été pour nous un moment fort. Je l’ai ajouté comme une fleur dans le jardin des petits bonheurs de la classe et d’autres fleurs marquées natchatiramine  ont aussi fleuri notre jardin des petits bonheurs.  Les enfants ont beaucoup apprécié ! Merci ! » extrait du mail d’un professeur

Envoi de boites de lait maternisé pour les nourrissons malgaches orphelins

Envoi de boites de lait maternisé pour les nourrissons malgaches orphelins

Le 23 janvier dernier, la deuxième action de préparation des colis de lait maternisé à destination des nourrissons orphelins de mère d’Amparafaravola, à Madagascar, s’est déroulée au siège de nos partenaires d’ Aviation Sans Frontières aux Milles.

Nos partenaires nous ont grandement facilité la tâche en inventant des solutions créatives pour réduire les frais … Grand merci à eux !

Et notre autre partenaire de longue date, le Rotary d’Aix Trevaresse, par l’entremise de sa présidente Olga, nous a offert 1 400 € pour participer aux frais d’envoi de ces centaines de boites de lait ! ..

Les montagnes de colis de lait sont sur les starting blocks,, désormais !

Sur place, en synergie magnifique entre la dizaine de parrains de Natcha et les bénévoles d’ASF, 81 colis (de deux cartons) ont été constitués pour ce deuxième temps d’envoi du lait maternisé qui sera acheminé ensuite par ASF jusqu’à Antananarivo..

Marcello, un des nourrissons orphelins qui avait quelques problèmes de santé au départ, a ainsi pu bénéficier du tout premier envoi des boites.. Le voici savourant son lait quotidien…

Et se développant superbement!

Au total , quelques 1500 boites ont été envoyées !. De quoi sécuriser la croissance optimale d’un bon nombre de nourrissons malgaches.

Cette opération a été rendue possible grâce à l’engagement de nombreux acteurs d’ASF et de parrains de Natchatiramine.. En particulier, citons Marie France, Jean, Jean –Claude, Daniel, Marie-Noelle, Philippe, Pierre et Dominique, Pascale…

Belle synergie de tous, autour de ces bambins !

On en redemande !
Natchatiramine NGO, Aviation Sans Frontières